LE COIN DES DELEGUES : CONSEILS

La philosophie du Baby basket déjà en 1986

Que se passe t il papa?


A méditer

 

  

      A   MEDITER  .......!

 

 

AU   BOUT   du   BANC :

 

Quand retentit le coup de sifflet de l’arbitre annonçant les trois minutes, tu quittes le terrain à regret. Anonyme parmi les dix joueurs, tu t’es échauffé et l’adversaire t’a observé comme les autres, appréciant ton shoot, détaillant ton physique.  Maintenant tu sais que tu vas laisser la lumière aux autres et tu vas prendre ta place sur le banc.

 

Tu te relèveras aux quarts-temps, pour toucher encore ce ballon que tu aimes, mais tu as l’esprit ailleurs. Aux temps morts tu te lèves, porteur d’eau, un mot d’encouragement aux lèvres. Tu sais déjà si aujourd’hui tu joueras ou tu ne joueras pas. Jouer !  O pas beaucoup bien sûr, mais peut-être un peu !

 

Le match fini, tu te rhabilles dans ton coin, enviant la sueur qui ruisselle et l’indignation bruyante d’une cinquième  faute. Combien donnerais-tu pour l’avoir commise, cette cinquième faute qui serait pour toi synonyme de bonheur ! Tu reprends le car ou ta voiture du retour les yeux perdus au loin dans un rêve de dribbles.  Au prochain entraînement qui est pour toi une pâle copie de la compétition, tu joueras à nouveau ; te réchauffant à la chaleur du groupe et de l’amitié !

 

Moi, le COACH, je voulais te dire que je pense à toi. Tu m’en veux chaque fois et tu me détestes souvent. Je sais ce que tu éprouves parce que moi aussi j’ai connu LE BOUT du BANC Il faut que tu saches que sans toi, le basket n’existerait pas et qu’il n’y aurait pas d’équipe. Le coach, lui aussi est SEUL, et ce sport cruel exige de lui à la fois de choisir et de condamner. 

Il doit gommer ses amitiés, parce qu’on lui demande de faire en sorte qu’il tire le meilleur parti des forces et des faiblesses de l’équipe qui l’entoure. Il juge, estime et décide, et... Tout ce qui est subjectif engendre  CRITIQUES  et IMCOMPREHENSION.

Aussi, et c’est humain, il se prend au jeu et coache pour « GAGNER » pour la PETITE parcelle du mérite qui lui revient dans le succès obtenu.

 

Je n’aurai sans doute rien changé pour toi par ce petit mot, mais il fallait que je te le dise.  Pour me disculper peut-être ? Mais surtout pour qu’autour de toi tu rencontres plus de SOURIRES, de CHALEUR et d’ENCOURAGEMENTS.

Pour qu’il fasse moins froid .......  Tout  AU BOUT  du  BANC !

 

 

 

                                                                  

Texte   recueilli   et remis à jour par

Jean-Jacques   BLOEMERS .

 

ATTENTION :  en ce qui concerne les pre-poussin(e)s , les poussin(e)s

             les benjamin(e)s  , A ce stade ...  le coach veillera à ce que chaque joueur ou joueuse dans son travail de FORMATEUR  puisse jouer chacun un temps idéalement identique lors d'une rencontre . Surtout  en 3/3   et  4/4 ( pas de score, pas d'arbitre  ..rien que des CONSEILS  des deux coaches en présence )

                                                                          


Conseils aux coaches

 

Le suicide est-il vraiment le drill des drills ?

Nous voulions en savoir plus et avons consulté par écrit 25 spécialistes, tous enseignants aux cours d’entraineurs .  Plusieurs de ces entraineurs ont répondu très rapidement, deux coaches très expérimentés en plus licenciés en Education Physique.

Ils sont formels …OUBLIEZ  les  SUICIDES  … !

Le premier coach de très haut niveau  ne fait jamais courir un suicide ; parfois il exige de ses joueurs 10 longueurs endéans la minute, après une série négative de lancers francs ? Il fait alors suivre cet effort violent d’une courte pause boisson.

L’autre coach n’impose jamais de suicides à ses joueurs jeunes ou adultes. Depuis l’introduction  de la règle des 24 sec. , il n’y a plus d’efforts maximums excédent cette durée (pourquoi  les meneurs devraient-ils alors courir la distance en 26 sec. Et les pivots en 32 sec. ? )

Le coach est d’avis que le suicide même  comme « punition »  n’a aucun sens : il existe de bien meilleurs exercices pour faire courir les joueurs dans le cadre de sa manière de jouer.

Conclusion … Travaillez et entretenez la condition physique de vos joueurs avec des EXERCICES  de  BASKETBALL , ce qui est plus agréable et plus efficace …

Il y a  des dizaines de moyens à entretenir cette condition physique  avec le BALLON … ce qui est agréable et bien plus efficace …. Vos joueurs vous seront éternellement reconnaissant …..

Et bien sûr….Une petite préparation de vos séances d’entrainements avec de la diversité et des nouveautés prouve votre souci d’une bonne préparation !

N’oubliez pas que des pré-poussin(e)s aux   cadet(te)s  … la technique individuelle  avec ballon et le positionnement défensif sont indispensables pour la bonne construction du jeu  ….

Le shoot et le drible, sont travaillés, obligatoirement lors de chaque séance, avec de continuelles corrections !

Trop souvent on regarde des interminables minutes de lay-up à droite puis à gauche, et cela chaque semaine, à chaque entrainement, alors que ceux-ci devraient être  chaque semaine variés , adaptés et corrigés ….

 

Extrait  de la revue  BBCA   REBOUND     décembre 2010 .

 

Jean-Jacques  Bloemers

Moniteur Adeps et coach de Basket-Ball

 

 


 
 

 

Voici la coupe AWBB

Voir "La vie du club en image".

Une saison exceptionnelle pour le R SPA Basket Club

Avec ce weekend l’organisation du tournoi 3 X 3, s’achève la saison 2016 – 2017... Lire la suite dans ACTUS

Certificat médical

Le certificat médical pour la saison 2017-2018 est disponible dans TELECHARGEMENTS.
 

NEWS


Voici la coupe AWBB

Voir "La vie du club en image".

Une saison exceptionnelle pour le R SPA Basket Club

Avec ce weekend l’organisation du tournoi 3 X 3, s’achève la saison 2016 – 2017... Lire la suite dans ACTUS

Certificat médical

Le certificat médical pour la saison 2017-2018 est disponible dans TELECHARGEMENTS.